On a voulu endormir ma grossesse

Comme je vous le racontais ICI, mon deuxième mois de grossesse a été rythmé par les nausées et vomissements à répétition. J’étais incapable de garder un seul repas, un seul verre d’eau et je commençais sérieusement à m’inquiéter  sur les risques que cela pouvait avoir sur bébé. Et je dois dire également que j’en avais plus que marre de vomir le moindre aliment ou de la bille à longueur de journée, j’étais assez faible et fatiguée.

J’ai donc fini par aller voir la remplaçante de mon médecin généraliste pour dans un premier temps un arrêt de travail (étant totalement incapable de pouvoir retourner au travail) et pour remédier à ses vomissements intempestifs. Sa solution a été radicale : le DONORMYL

donormylLe Donormyl est un antihistaminique pour les insomnies occasionnelles de l’adulte.

Étant un peu dans les vapes et voulant à tout prix me débarrasser de ces vomissements, je l’ai d’abord pris sans trop réfléchir deux jours de suite, l’effet a été immédiat, les nausées et vomissements ont tout de suite disparus, je reprenais des forces et conscience. Conscience que ce médicament ne me plaisait pas et qu’en temps normal, je n’aurais jamais pris de somnifères. Il m’était malgré tout difficile de prendre une décision, ce nouveau traitement était très efficace et ça me soulageait enfin, mais d’un autre côté il était tout ce que je détestais. C’est en discutant avec mes parents, quand mon père a été voir exactement ce qu’était le Donormyl sur internet, et qu’il devait être pris durant 2 à 5 jours, or mon médecin ne m’avait à aucun moment parlé de durée de traitement ou quoi que se soit d’autre. J’ai donc décidé d’arrêté totalement ce médicament.

Mais ça s’est compliqué, car les vomissements ont repris de plus belle, ne me laissant aucun répit, j’ai alors décidé d’appeler ma sage femme pour lui demander un RDV en urgence, lui expliquant rapidement au téléphone ma situation et la prescription médicamenteuse du médecin. Mais ma surprise fut grande lorsqu’au téléphone la SF m’a dit de continuer le Donormyl, jusqu’à ce que les vomissements s’arrêtent (me précisant même de prendre ce médicament pour au moins 3 semaines). J’ai bêtement acquiescé avant de raccrocher et de pleurer, j’ai alors appelé ma marraine (SF dans le sud) avec qui j’étais régulièrement en contact depuis le début de ma grossesse, qui m’a confirmé que le Donormyl était bien un traitement qui pouvait être donné pour les cas de grossesse avec beaucoup de vomissements, qu’il n’y avait pas de craintes à avoir pour le bébé. Mais sur les conseils de ma mère et de ma sœur, j’ai changé de SF et j’ai enfin trouvé une oreille attentive qui ne règle pas tout à coup de somnifère. Avec le temps et un traitement homéopathique, les nausées et vomissements ont fini par se dissiper.

Ce que je n’ai pas aimé au départ, c’est que le médecin ne sait à aucun moment soucier de savoir si un traitement d’antihistaminique me dérangeait ou non. Ce n’est pas anodin, je sais très bien que si j’avais été la voir pour des insomnies, je lui aurais tout de suite préciser que je ne voulais pas de traitement lourd, que des choses naturelles ou homéopathique. Dans le cas de ma grossesse, je ne l’ai pas précisé car il ne me paraissait pas envisageable de me donner un tel traitement. C’est un traitement qui peut effectivement être donné aux femmes enceintes en début de grossesse, mais fortement déconseillé à la fin de la grossesse. Mais je pense qu’on devrait être un minimum mis au courant lorsqu’on nous prescrit un tel poison. J’ai le sentiment qu’on a voulu endormir ma grossesse. Je ne pouvais pas laisser mon bébé subir ça, juste pour mon confort personnel du moment, je ne peux plus penser qu’à moi, je ne suis plus seule dans ce corps, on est DEUX !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

signature salomé

Publicités

22 réflexions sur “On a voulu endormir ma grossesse

  1. Donormyl m’a également été prescrit pour les nausées, mais elles ont fini par disparaitre sans que je ne doive l’utiliser. Depuis quelques jours je réfléchis à utiliser ma prescription…pour contrer mes insomnies! Mon médecin traitant m’a confirmé qu’il n’y avait pas de contre indication.

  2. Et bien, je ne savais pas qu’on donnait des somnifères pour traiter un problème de vomissement, c’est bizarre quand même !
    Moi aussi, mon médecin généraliste m’a donné des antihistaminiques pour mon allergie au chat (car selon lui, le traitement donné par mon allergologue était interdit aux femmes enceintes, et c’est effectivement ce qui est écrit sur la notice). Mais quand je suis revenue voir mon allergologue, celui ci m’a dit que le traitement du médecin, en plus d’être assez peu efficace, endormait le bébé. Pas très cool du coup…
    Finalement, mon chat est en vacances chez nos beaux-parents parce que ça m’ennuyait beaucoup de prendre soit l’un, soit l’autre des médicaments (et en plus, ils n’arrivaient plus à endiguer mon allergie)…

    Contente que pour tes vomissements, tu aies pu trouver un vrai traitement efficace et complètement compatible avec la grossesse.

  3. J’ai déjà entendu parlé du Donormyl contre les vomissements… Il ouvre l’appétit aussi je crois. Mais ça reste un somnifère ! Je comprends tes doutes, certains médecins prescrivent un peu (trop) rapidement.
    Tu dis que tu as pris de l’homéopathie, peux tu préciser ce qui t’a soulagé ?

  4. je comprend tout a fait :/

    Quand on porte sa petite merveille on ne pense plus qu’a sa santé et lorque l’on m’a prescrit de l’atarx il y’a deux semaines je n’ai pas du tout aimé… même si la sage femme connait son metier cetait pour moi hors de question.
    Je l’ai donc rapeler pour changer ca.
    Tu as bien fait de changer, il faut se sentir bien avec la personne qui nous suit, une grossesse ca se vit une fois, deux fois ou trois fois dans sa vie.
    l’important c’est que ton bébé aille bien et toi mieux !
    Ce medicament qu’elle t’a prescrit je crois qu’on le donne au personne souffrant d’hémérèse gravidique.
    Une vrai maladie encore ignorer dans le monde medical qui touche les femmes enceinte. d’ailleurs un blog sur ca en parle ca s’apelle 9 mois avec ma bassine !

    Voila voila ! 🙂

    • Oui, c’est pas toujours facile de s’imposer face au corps médical, surtout dans l’état de fatigue et nausées dans lequel j’étais. Je ne connaissais pas cette maladie ou le terme du moins. Il est fort probable que se soit ça que j’ai eu car durant un mois je ne pouvais absolument rien gardé que se soit liquide ou solide.
      Merci pour l’information 😉

  5. J’aurais tellement aimé qu’on veuille bien me le prescrire, perso :p Mais c est sur que comme ça, d office, sans te consulter, c’est bof… Ici on n’a pas voulu m’en donner, alors que chez moi rien ne marche et que je frôle la déshydratation/hospi à chaque grossesse. Enfin, heureusement à 4 mois passés, plus trop de nausées 🙂

    • Même si je ne suis pas pour ce genre de médicaments, mais la pharmacienne m’a précisé que le Donormyl était délivré sans ordonnances, donc tu dois pouvoir en acheter sans passer par un médecin, mais bon si le médecin ne voulait pas que tu en prennes, il y avait peut-être une raison autre. enfin le principal c’est que ça te soit passé également !!!

  6. Je voudrais juste dire que le donormyl est très efficace contre les vomissements incohercibles ….appelés aussi hyperemes gravidique…..je comprends celles qui n ont pas envie ou qui ont peur de faire mal à leur bébé mais quand tu souffres de cette maladie aucun autre traitement n est efficace. Je vous en parle parce que moi j en ai souffert pour mes 2 grossesses vomissements jusqu’à 30 fois par jour jusqu’à l accouchement. ….je dois vous avouer que le donormyl a été salutaire pour moi surtout à ma sseconde grossesse où je l ai pris jusqu’au jour de l accouchement. .je suis passé de 30 vomissements par jour à 1 seul le matin! Un vrai soulagement..et mon fils va très bien bons réflexes à la naissance il pleuré tout de suite , un bébé bien tonique. …quand à moi le fait de l arrêter juste après la naissance ne m a rien fait je dors normalement. ….à cause du donormyl j arrive même à envisager une troisième grossesse!

  7. Le donormyl est classé en France dans la catégorie des sommifères, cependant au USA et Canada il est aussi classé dans celui des anti-nauséeux, et régulièrement prescrit à cet usage.
    En France les médecins le prescrive de plus en plus, et ils ont bien raison. Enceinte de 7SA j’ai aussi droit à mes nausées, pour moi du matin au soir. Pas de vomissements, mais de terribles nausées qui sont très handicapantes.
    Mon mari médecin m’a prescrit le Donormyl et je revis. Et je fais entièrement confiance à mon mari.
    C’est un des seuls anti-vomitifs qui peut être utilisé chez la femme enceinte, au contraire de certains autres.
    Ne vous fier pas à la boîte, mais à votre médecin ou SF.

    • Oui je veux bien vous croire, et effectivement à partir du jour ou je l’ai pris je suis passée de 8 vomissements par jour à tout va bien !!! Mais personnellement je ne voulais pas prendre un médicament qui en France est classé dans les somnifères. Mais ce n’est que mon avis.

  8. bonjour
    j’ai trois enfants 2000/2003/2008
    j’ai pris du donormyl pour mon fils en 2008.de1 mois de grossesse a 5 mois.
    je l’ai arrêté sans soucis a 5 mois de grossesse.
    je l’ai pris comme prescrit au canada, et états unis(je m’étais renseignais pour la dose maximum prescrite) ,la bas ce médicament est utilisé depuis plus de trente ans, par contre il rajoute de la vitamine b6.
    mon fils est né en fin juillet 2008 il a 6 ans et demi et a toujours était en pleine forme!!!!!!!!!
    mon seul regret et de ne pas avoir connu ce médicament avant , j’aurais moins souffert.
    car en 2000 et 2003 personne n en parle.

    • Bonjour désolée de ma réponse tardive.

      Je comprends votre point de vue, après je donne le mien, je ne remet absolument pas l’efficacité du médicament car les deux jours ou je l’ai pris j’ai revécu, mais personnellement je ne prend pas de somnifère dans ma vie de tous les jours et pourtant j’ai un sommeil assez compliqué avec pas mal d’insomnies, c’est donc das ce sens là que je voyais la chose, car on me la présenté comme tel.

    • Je ne demande pas à ce qu’on me plaigne, j’exprime juste ce que j’ai ressenti face à ce médicament qui est un somnifère et qui ne doit pas être pris en fin de grossesse, risque pour le bébé ? je ne voulais pas prendre de risque pour mon fœtus, chacun fait comme il l’entend ma chérie !!!

  9. Bonjour,

    Première grossesse. Je rentre dans mon 4eme mois et mon 1er trimestre avait très mal démarrer… une grosse perte de poids (6kg) dû aux vomissements toutes la journée. Arrêt de travail, déprime car rester dans son lit et se voir s’affaiblir c’est horrible, on s’inquiète pour bébé en se demandant s’il peut bien se développer dans un corps qui ne peut s’alimenter. Et heureusement mon médecin généraliste m’a prescrit le Donormy puisque pour une femme enceinte il n’y a pas d’autres antivomitifs à part le primperan qui n’a pas marché pour moi.
    J’ai eu les mêmes interrogations que toi étant donné que c’est un somnifère à la base mais en me renseignant il n’y a aucun risque pour le bébé et pour la maman… personnellement j’ai essayé de l’arrêter et à chaque fois les.vomissements reprenaient comme avant. Alors le + important c’est d’être en phase avec son corps mais je conseille ce médicament à toutes les femmes qui n’en peuvent plus des vomissements. Pour ma part, je prends juste un demi cachet tous les soirs… aucun vomissements !!! un peu de fatigue ms une grossesse ça puise de l’énergie et je revis et contente de profiter « normalement » de ma grossesse.

    Bon courage à toutes 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s