C’était un petit bout de femme, c’était ma mamy …

C’était un petit bout de femme, un tout petit bout de femme, toujours très speed, incapable de se poser et reposer.

a

C’était une mamy courage

Qui a du quitter son pays natale, L’Algérie, pour rentrer en France en 1962 avec mon papy, ma mère, sa sœur et le reste de la famille en abandonnant tout là-bas pour recommencer une nouvelle vie ici, en France.

Recommencer à zéro son métier et sa passion, la coiffure, avec le salon qu’elle possédait avec ma mère à Tours.  La coiffure qui m’a toujours entourée et qui m’a donnée envie de moi aussi en faire mon métier, jusqu’à me rendre compte que ce métier était très dur et qu’elles avaient eu beaucoup de courage.

C’était une mamy gâteau
On avait toujours nos plats préférés à manger, salade composée, frites et steak hachés.

Tous les étés on descendait dans le sud pour deux mois avec ma sœur Rosa, avec elle et mon papy.

Tous les jours nous allions à la plage et elle nous regardait nous baigner.

Toujours contente que l’on vienne dormir chez elle quand elle habitait encore à Tours avec mon papy.

Tous les matins elle passait le balai poilu qu’elle appelait Lulu.

Quand nous descendions prendre notre petite déjeuner tout était déjà prêt.

C’était une mamy moderne
Une femme indépendante bien qu’elle ait eu son permis sur le tard mais bien vite confisqué par mon papy stressé à l’idée de la laisser conduire ses voitures.

Fière d’elle en la revoyant utiliser les transports en communs seule pour aller shopper.

Et puis il y a 10 ans mon papy est parti et ma mamy s’est éteinte petit à petit, nous disant des choses méchantes qui ne se disent pas.

La voyant redevenir comme une enfant ne sachant pas se retenir de dire des choses blessantes, ne faisant plus attention à nous comme avant et à régresser.

Petit à petit j’ai fait le deuil de cette mamy que j’aimais tant.

Et aujourd’hui elle est partie pour aller rejoindre mon papy. C’était ma dernière mamy…

C’était aussi la mamy de ma soeur

sel-hc

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

10 réflexions sur “C’était un petit bout de femme, c’était ma mamy …

  1. C’est magnifique. Je n’aurais pas pu écrire ça. Bravo pour le texte à ta sœur également. J’ai beaucoup pleuré.
    Pleins de pensées affectueuses pour vous, ça n’a pas du être facile, je crois que pour rien au monde je voudrais croiser M.Alzheimer un jour, il est ignoble.
    Courage.

  2. Pingback: Adieu mamynette | Tribute to the Tribu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s